EMOTIONS PHOTOGRAPHIQUES

EMOTIONS PHOTOGRAPHIQUES

Un peu d' ITALIE dans le département de l' AUDE

 

 

 

 

Afin d’apprécier les beautés de l’Abbaye de FONTFROIDE, située sur la route des châteaux du Pays cathare, nous avions fait une halte au Domaine de Saint-Jean à Bizanet géré par la famille Delbourg. Nous avons été accueillis par Martine, la propriétaire des lieux qui nous a reçus avec une convivialité toute méditerranéenne dans un environnement exceptionnel.

Ses conseils éclairés et sa gentillesse ont participé à nous rendre le séjour agréable et à nous donner l’envie de revenir dans une région qui mérite d’être connue.

 

 

 

 

 DSCN1259.JPG

 

 

 

Dans un vallon rocailleux des Corbières, au sud-ouest de Narbonne, se niche l’Abbaye de FONTFROIDE, un somptueux ensemble cistercien. Les origines de l’abbaye remontent à la fin du XIe siècle. Après bien des aventures, cet ensemble exceptionnel a été classé en 1862 au titre des Monuments historiques. Aujourd’hui, membre de la Charte des Abbayes et Sites Cisterciens d’Europe, l’Abbaye de FONTFROIDE est un monument privé détenu par les descendants de Gustave et Madeleine Fayet.

 

 

 

 DSCN1084.JPG

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire, Gustave Fayet fut avant tout un artiste peintre, un collectionneur important (Redon, Van Gogh, Renoir, Picasso...), mais aussi un terrien amoureux de ses propriétés et de ses vignes.

 

En 1908, il racheta l'Abbaye de FONTFROIDE avec sa femme Madeleine. D’importants travaux de restauration y furent entrepris et d’illustres artistes y ont été reçus, notamment Odilon Redon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ensemble exceptionnel se trouve au cœur d’une végétation méditerranéenne où s’y développent cyprès, pins, buis, ifs. L’influence italienne pour celui qui connait un peu l’Italie se respire et s’admire notamment dans les jardins en terrasses.

 

La première créatrice fut certainement Constance de Frégosse en 1548, issue d’une famille de Génois et mère du futur abbé commendataire de Fontfroide. Lors de sa restauration, l’organisation de ses jardins en terrasses successives tracée par les moines au fil des siècles fut reprise.

 

 

 



18/07/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres